Partenaires

Musées royaux d'Art et d'Histoire - MRAH

 

Le Musée du Cinquantenaire fait partie des Musées royaux d’Art et d’Histoire de Bruxelles. Il en constitue le site le plus important. En entrant dans ce bâtiment construit à la fin du XIXe siècle à la demande du roi Léopold II, vous embarquez pour un fascinant voyage d’exploration à travers le temps et l’espace, à la rencontre de l’histoire de l’humanité et de ses civilisations.

Les collections que vous allez découvrir témoignent de toutes les disciplines artistiques (sauf de la peinture) dans les cinq continents (l’Afrique subsaharienne exceptée). Elles sont divisées en quatre grands ensembles : l’Antiquité, l’archéologie nationale, les civilisations non européennes et les arts industriels européens. Au total, elles représentent environ 350.000 pièces, réparties sur plus de 80.000 m2 de salles d’exposition et de réserves. En outre, des expositions temporaires de haute qualité sont organisées régulièrement pour vous faire découvrir d’autres facettes de l’art et de l’histoire.

Le musée du Cinquantenaire s’investit également dans le développement de son pôle scientifique par l’accueil de nombreux chercheurs belges et/ou étrangers. Le projet de recherche Interdisciplinary Research on Andean Mummies dédié à l’étude des momies précolombiennes conservées dans ses collections Amériques s’inscrit directement dans cette mission muséale.

Fonds Jean-Jacques Comhaire - Fondation Roi Baudouin

 

L'objectif du fonds est de favoriser et faciliter le recours aux méthodes d’investigation et de contrôle propres aux sciences exactes (physique, chimie, …) ou à l’informatique, œuvrant comme ‘sciences auxiliaires de l’Histoire’. Cette méthodologie, dénommée 'archéométrie', se concentre sur l’étude des matériaux (support, pigment, etc.) permettant, grâce à une approche partant des sciences exactes, de renouveler et d’élargir le questionnement à propos d’une œuvre. Les sciences exactes et les sciences humaines apportent ainsi chacune leur spécificité pour mieux comprendre les témoins de notre passé. Le Fonds soutient la recherche en archéométrie par des actions circonscrites et ponctuelles (bourses, ...) et des projets d'analyse permettant tant de faire avancer la recherche en archéométrie que de sauvegarder des œuvres majeures de notre patrimoine.

Institut royal des Sciences Naturelles de Belgiques - IrSNB

 

L'institut royal des Sciences naturelles de Belgique a été fondé en 1846 et regroupe plus de 250 chercheurs. Ensemble, ils couvrent un large éventail de disciplines, de la biologie à la géologie, de l'océanographie à la taxonomie, et de la paléontologie à l'écologie. Ils effectuent leurs travaux de recherche souvent à partir des vastes collections qui rassemblent près de 37 millions de spécimens.

Le laboratoire d'Anthropologie étudie la diversité humaine dans le temps (évolution) et dans l'espace (selon l'origine géographique). Ses thématiques de recherche s'intéressent à l'interaction homme-environnement dans le passé : paléoécologie, paléodémographie, paléopathologie et paléonutrition.

Cliniques universitaires Saint-Luc - CUSL

 

C'est en 2015 qu'un partenariat voit le jour entre le Service Imagerie médicale des Cliniques universitaires Saint-Luc et les Musées royaux d'Art et d'Histoire de Bruxelles.

Depuis, et ce grâce à une fructueuse collaboration avec des radiologues et infirmiers, les vestiges humains momifiés tant égyptiens que précolombiens du musée peuvent bénéficier d'une technologie de pointe, notamment par le biais de CT-scan. Chaque séance est strictement encadrée par de nombreuses mesures relatives à l'hygiène hospitalière et favorise le développement des pôles de recherche scientifique au sein des deux institutions.

Panoramique Terre Productions

 

L'objectif de Panoramique Terre Productions est de produire ou co-produire des documentaires et reportages destinés essentiellement pour la télévision et le web. Développer des projets qui répondent ou suscitent des interrogations aurpès du spectateur et lui ouvrent le champ de ses connaissances.

Panoramique Terre Productions produit et réalise en 2015-2016 un premier documentaire consacré à une spectaculaire expédition archéologique subaquatique dans le lac Titicaca en Bolivie : "Les secrets engloutis du Titicaca". Distribué par la société française de distribution TERRANOA, le documentaire a convaincu France télévision, la RTBF, et d'autres chaînes internationales. De multiples diffusions sont ainsi programmées courant 2017.

Panoramique Terre Productions avec la société française Un Film à la Patte et le distributeur international TERRANOA développent pour 2017 et 2018 deux nouveaux et spectaculaires documentaires archéologiques. L'un nous emmènera à la recherche d'épaves à travers les épopées de scientifiques et explorateurs du XIXe siècle; l'autre accompagnera une équipe de scientifiques à la recherche de sanctuaires, de momies et de sites d'offrandes précolombiens.

Un Film à la Patte

 

Un Film à la Patte a été créée à Strasbourg le 1er octobre 2013 par deux productrices ayant plus d'un film à leurs pattes et partageant une passion complice et un engagement affirmé : Ariane Le Couteur et Agnès Trintzius.

Les projets qu'elles portent répondent aux coups de coeur, aux expériences au relationnel des deux productrices qui se complètent, avec un goût prononcé pour l'histoire, la mémoire, la culture, la science et l'aventure humaine.

Elles produisent actuellement deux films de 90' pour la case Aventure Humaine d'ARTE : "Les dernières pierres de Mésopotamie", consacré à l'archéologie menée dans le dernier morceau de la Mésopotamie Nord (au Kurdistan irakien) et un film exceptionnel : "Palmyre, de la légende à l'histoire".

En résumé, la ligne éditoriale de la société est d'accompagner et produire des films qualitatifs de découvertes et de connaissances en prise avec le présent.

© Copyright 2015. All Rights Reserved.